On lit toujours Rencontres étoilées. (les commentaires de Patrice.M)

Bonjour Albert Labbouz,
Je viens de terminer Rencontres étoilées, que vous m’avez dédicacé au Salon du Livre de Chatenay Malabry.
Au delà de l’anecdote, j’ai trouvé une vraie écriture, un style comme on dit. Pas un truc léché, propre avec mots gravés dans le marbre! Mais une façon originale et libre de s’adresser au lecteur.  ça m’a plu et après tout, le style, c’est cela qui compte non?
Je suis cependant resté étonné par le désir de rencontrer ces étoiles, de les photographier (je dis cela sans aucun mépris!). Je me suis même demandé si ce n’était pas cela justement qui avait fait barrage à votre propre talent (grand pourtant) pour atteindre à la reconnaissance. (Aïe, docteur Freud, j’ai pas fait exprès!)
Ne puiser qu’en soi, seule route véritable pour un artiste. Relire Rilke (lettres à un jeune poête). Repenser à Cezanne…
Je fais le pédant, mais c’est vrai que souvent je voudrais ne connaitre que l’oeuvre et surtout pas l’auteur. (Surtout si c’est Céline!).
Bon, on n’est pas tous pareil et c’est tant mieux.
Patrice M.
Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour On lit toujours Rencontres étoilées. (les commentaires de Patrice.M)

  1. Ping : On lit toujours Rencontres étoilées. (les commentaires de Patrice.M) | Rencontres étoilées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s