Last day ? version augmentée et basta !

LA RETRAITE …C’est quoi cette histoire? Parce qu’un jour on cesse de travailler, Ce devrait être le grand jour, le grand soir à l’image d’une naissance ou d’une mort? Tout le monde me tanne: « alors? C’est ton dernier jour? Tu vas fêter ça ? Et tu vas faire quoi après? C’est une nouvelle étape …  tu vas avoir du temps, maintenant… Etc… » certain(e)s m’envoient des SMS me souhaitant une vie nouvelle, d’autres des regrets de mon départ… Faut il que le travail soit à ce point une douleur, la charge de toute une vie pour que tous veulent en être soulagés à ce moment précis du dernier jour… C’est comme si on avait vécu que pour cela: la retraite !!! Et quand on ne travaillait pas c’était quoi ? Des intermèdes appelés vacances… repos…maladie…? Une vie ne se résume t elle qu’à ses départs… à ses adieux… à ses  » nouvelles étapes »?  Des retraites, des nouvelles étapes, j’en ai vécu des centaines depuis l’enfance, à commencer par mon départ d’Algerie et puis mes déménagements et puis mes changements d’école dans mon boulot de remplaçant éternel et puis aussi les virages dans mes désirs d’artistes ( chanteurs, comédien, théâtreux, auteur, écrivain, voyageur…) et puis aussi mes amours foutus. À chaque fois une retraite; une nouvelle vie, de nouvelles rencontres, et irrémédiablement des pertes, des oublis, des effacements. Il paraît qu’on appelle ça « la vie ». Non… mais tout ça pour dire que cette idée de retraite est bien une connerie, car des retraites on en vit sur tout le chemin qui va de ce premier épisode-naissance à l’ultime. … Changer… Ah Bon ? La retraite va me changer alors ? Je vais pouvoir réaliser mes désirs, mes envies et le travail, ce salaud m’en empêchait ? Non… Non… fausses excuses.  Tout ça parce que notre temps était rythmé d’horaires de lever pour aller bosser, d’horaire de fermeture, de temps de pose pour souffler. La retraite un autre rythme alors ? Que nenni, je me lèverai matin et quoi ? Avec une heure ou deux de sommeil en plus so what ? Alors, je n’ai pas attendu ce moment pour dire que je vais faire ce que je n’ai pas eu le temps de faire ? : des tours Eiffel en allumettes, aller à la pêche, reprendre des études, lire tout Proust, apprendre le piano, faire le tour du monde .Vivre différemment me dit on… Ben voyons… Qui m’empêchait de le faire pendant que je travaillais hein, justement pendant ces intermèdes créés par la loi ? La vie est un travail à elle toute seule, et sa retraite porte un nom beaucoup plus sombre: Mourir. Avec cette notion de travail que beaucoup porte comme un fardeau ( demandez aux vraies travailleurs, travailleuses qui rentrent chez eux les soir avec des crampes dans les mains, des maux de dos, des burn out en sourdine…), il a été créé le monde des retraités pour les soulager un peu comme dans  » Soleil Vert », le « club » comme me le dise certains. Mais comme me l’écrit ma copine Sylvie, c’est juste un rite initiatique pour masquer le fait que tu n’as plus 20 ans et que ta jeunesse et sa force est derrière toi. Alors… Ben… ce qui veulent se bercer d’illusions sur leur retraite à venir, en se disant que tout va changer partir de ce last day… Libres à eux. Et Sylvie ajoute à juste titre ce que disent les gens de Matala en Crête: « To day is life, To morrow never comes… »

Sur l’océan pas toujours calme, même agité de ma traversée, le pas que beau va. Oui, et la nave va…  et comme le chante my boss: No retreat no surrender!

7 Juillet 2017 copyright ALBERT LABBOUZ pour désespoir productions

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s