2018

2018…

Sale année pour moi. Certain(e) s le savent. Mais il y a eu des prémices j’aurai dû me méfier. Léonard est parti en 2016. Jacques Higelin cette année. Mes béquilles culturelles sont passées de l’autre côté. Mes pères spirituels sont partis …

Bouddha du Sri Lanka a dû se venger de quelque chose qui ne lui a pas plu. A–t-il de l’humour ?

Ma mère bien que d’une force incroyable se casse la deuxième hanche et sombre dans la démence sénile et vit une terrible et longue agonie où elle ne demande qu’à se jeter par la fenêtre. Mon ami, le doux, le gentil Eric de Marseille, une force vivante de vie, de joie, d’intelligence meurt d’une sale tumeur, à moins de 45 ans, je me fissure le genou j’en boite encore. … Et bien sûr, la femme avec qui je croyais finir ma vie et qui me fermerait les yeux plaque le domicile familial après 33 ans 1/3 de vie commune au grand dam de ses  deux enfants, de ma famille et je suppose d’une partie de ses neveux et nièces et d’un de ses frères et de sa sœur qui m’aiment bien. Je ne vais pas jouer le coup de la scoumoune mais viennent s’ajouter une arcade sourcilière ouverte, une T.S, un accident de voiture, un bridge dentaire qui saute, un corps qui m’abandonne une nuit, des ami(e)s qui m’engueulent d’avoir crié au secours et qui ne donnent plus signe de soutien.

Comme le chante Baschung : « Malédiction… Malédiction … tous en scène… »

Dieu merci mon fils américain renoue le dialogue avec moi et mon fils français est souvent là avec sa nouvelle copine pour l’espoir, la joie et la vie… D’autres aussi me montrent leur fidélité, leur fraternité et leur présence loyale, des ami(e)s de longue date, l‘association philosophique dont je fais partie, quelques voisins pas trop connus, mon éditeur, mon psy, une ex collègue du CMPP, mon frère, ma sœur, ma belle sœur, ma cousine… et même Springsteen dans son dernier opus à Broadway.

À mon âge et à l’heure qu’il est, comme il est difficile de se reconstruire quand on a été abîmé et meurtri à ce point. Sali même parfois. Comme je n’ai cessé de le répéter il y a l’art et la manière. Elle a choisi la manière et a nié l’Art. Je ne peux me défaire de penser à son  mal être qu’elle dissimule sous un masque de « tout va bien », même à l’heure actuelle.  Je ne peux faire abstraction de son faux-self (regardez sur le net) et de son boulot qui l’a tant usée, transformée, affadie, « zombinisée »… Est-ce encore mon problème ?  je ne peux plus, non pas  ne veux plus, rien faire face à son  refus et à son déni de se faire aider.

«  J’ai dans mes bottes des tonnes de questions… » (encore Baschung).

Combien de temps encore pour que dans mes ténèbres une faille se forme laissant apparaître un rayon de lumière ? Moi qui aime tant aimer, tant partager, tant découvrir avec un être aimé ou des ami(e)s …

Je n’ai plus de rancunes, ni de rancoeurs, pas de vindications.  Je tends même des mains qu’elle ne veut pas saisir ou ne sait pas comment les saisir… Je suis comme tous ceux et celles de ma génération ( my génération comme le  chantait les Who) riches ou classes moyennes, dans la dernière ligne droite de ma vie. Le Nirvana  existe-t-il ? La sérénité peut elle nous faire signe. ? Ne peut-on finir cette vie tranquille quelque soit le temps qu’il nous reste ? Doit-on croire au ciel ? À la chance ? À une puissance divine ou à un grand architecte de l’Univers ? À rien ? Mais  peinard … même seul (e). J’ai tant aimé aimer. Le pourrais je encore ? Nous nous sommes tant aimés.Tous. ! … Le pouvons nous encore ? Et comment ? Et pour combien de temps encore ?

Barbara disait, chantait :

« Même si tu ne crois plus à l’Aurore

Le jour se lève encore

Il faut reprendre le corps à corps. »

 

Copyright Albert Labbouz pour désespoir productions Décembre 2018

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s